Pieter Bas Hofstede, Pays Bas

Roden, Pays Bas

Développeur

Commencé en 2012

Qui êtes-vous, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?
Bien sûr! Je m’appelle Pieter Bas, j’ai 39 ans et je suis père de trois enfants. J’aime faire du sport, je suis une personne sociable et j’aime aider les gens. J’ai étudié les technologies de l’information et de la communication à Groningen, aux Pays-Bas. Après mes études, j’ai commencé à travailler comme programmeur dans une entreprise de l’industrie manufacturière. J’ai travaillé là pendant huit ans. Après cela, avec un collègue, je suis passé à travailler pour UNIFORM-Agri et je travaille ici depuis près de dix ans.

Que faites-vous exactement pour UNIFORM-Agri ?
Je suis développeur de logiciels et je programme en langage Delphi. Si je devais résumer mes tâches, ce serait que je crée et optimise le back-end du logiciel utilisé par nos clients. Cela signifie que je m’occupe des calculs et de la logique des différentes fonctions du programme. Par exemple, dans le passé, j’ai travaillé sur la création de l’application mobile UNIFORM. En plus de cela, j’ai également travaillé sur une solution logicielle pour les inséminateurs, qui s’appelle Conception. Au cours de ce projet, j’étais régulièrement sur la route et de temps en temps, je parlais également aux clients. La diversité dans ce projet était vraiment agréable.

Qu’est-ce qui vous plaît de travailler pour UNIFORM-Agri ?
Parce que le logiciel est là depuis si longtemps déjà, il arrive que des fonctions aient besoin d’être optimisées. C’est pourquoi je discute régulièrement avec les gestionnaires de projets pour voir comment nous pouvons optimiser ces processus, par exemple si quelque chose doit être trois, voire dix fois plus rapide, ou si des données plus cohérentes doivent être affichées. Ce que j’aime vraiment dans mon travail, ce sont les conversations que j’ai avec les gens de différents départements de l’entreprise, on parle des choses qu’on va faire ensemble. Ce n’est pas que je reçois une mission, je la répare et après je la rends, mais plutôt nous travaillons vraiment en équipe.

“Ce que j’aime vraiment dans mon travail, ce sont les conversations que j’ai avec les gens de différents départements de l’entreprise, on parle des choses qu’on va faire ensemble.

Ce qui m’attire le plus de travailler pour UNIFORM-Agri, c’est que la direction est très flexible dans la façon dont j’effectue mon travail. Il s’agit principalement du travail à domicile, des voyages et de la façon dont ils gèrent les situations personnelles. Je ressens vraiment beaucoup de liberté là-dedans, dans la façon dont je peux gérer ça.

Quel est votre lien avec l’industrie laitière?
Je n’ai pas grandi sur une ferme moi-même, mais à l’époque, j’avais un ami proche qui a grandi sur une ferme et j’y ai passé beaucoup de temps. Je les aidais régulièrement et en tant que garçon de 14 ans, je pensais que c’était génial de conduire moi-même des tracteurs sur leur terrain. Pendant les vacances, la ferme était l’endroit où je passais la plupart de mon temps et je faisais toutes sortes de corvées. C’est ainsi que j’ai beaucoup appris sur le secteur laitier.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?
Je travaille principalement sur le développement de la version 6 présentement. Le développement vers le cloud nécessite de nombreux ajustements. À côté de cela, j’ai également participé au développement de la version consultant vers le cloud, dans laquelle les agriculteurs peuvent autoriser quelles données ils partagent avec quel consultant. Ce consultant peut ensuite consulter l’ensemble de gestion de l’agriculteur via le cloud et consulter des rapports spécifiques. Je l’ai fait avec une équipe de programmeurs et de designers. Cette évolution vers le cloud est à un niveau complètement différent de ce à quoi nous étions habitués jusqu’à il y a cinq ans.

Quelle pourrait être une bonne raison de vouloir travailler chez UNIFORM-Agri ?
UNIFORM-Agri réfléchit vraiment à votre situation personnelle et cherchera une manière de vous sentir comblé dans votre travail.

Où vous voyez-vous dans le futur?
Je suis en fait au bon endroit. Je ne me vois pas heureux dans une position de leader. Je veux vraiment continuer à programmer moi-même. La chose la plus importante pour moi est que je maintienne la communication avec les différents départements de l’entreprise et que je puisse ainsi créer et optimiser des logiciels.

Retour à Carrières