+31 (0) 592-39 49 59ellen@uniform-agri.com
  • English Global
  • English UK
  • Nederlands
  • Vlaams
  • Dansk
  • Français
  • Deutsch
  • Español

Projet international de comparaison de fermes laitières

Vous êtes ici

La production laitière est devenue, au cours des dernières années, une industrie hautement spécialisée. Il y a cependant encore beaucoup de différence à travers diverses régions autour du monde. UNIFORM-Agri est l’un des meilleurs logiciels de gestion de troupeau sur le marché. UNIFORM fonctionne comme un chef d’orchestre centralisateur qui relie la majorité des systèmes sur la ferme, permettant ainsi d’analyser plusieurs sources de données de haute qualité dans un même logiciel. UNIFORM offre une vue d’ensemble sur les facettes de la production laitière telle que la production elle-même, la longévité, la santé ainsi que la performance reproductive.

Avec le grand nombre d’utilisateurs d’UNIFORM-Agri partout dans le monde, le but de ce projet est de comparer la gestion du troupeau des utilisateurs d’UNIFORM dans différents pays. Les pays faisant partie de cette étude sont le Canada, les États-Unis, l’Espagne, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Danemark et le Royaume-Uni. Les items analysés seront la production laitière, la longévité, la fertilité et la santé.

Nous prévoyons envoyer des résultats de cette étude environ à tous les deux mois.

Il est important de considérer le nombre de fermes dans chaque pays qui participent à cette étude dans cette analyse initiale du projet. Il y a plus de fermes y participant aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni quand dans tous les autres pays. Donc, les données provenant de ces pays avec un grand nombre de participants sont plus précises que les autres.

Tableau 1. Nombre de fermes par pays dans le projet (en bleu) et la grosseur moyenne du troupeau (Nb. d’animaux vêlés en orange, nb. d’animaux de remplacement en gris). Les Pays-Bas est le pays avec le plus de participants, suivi par le Royaume-Uni, la Belgique, l’Allemagne et la France. Les États-Unis et l’Espagne sont les pays avec le moins de fermes sur le projet.

PRODUCTION LAITIÈRE ET LONGÉVITÉ
Le premier chapitre met en relief les points de départ en ce qui a trait à la production laitière et à la longévité.


Tableau 2. Moyenne de production pendant la lactation et production 305 jours, combiné avec la moyenne des jours en lait pour les lactations complétées.

Pour la production laitière, les indicateurs analysés sont la production de lait totale par lactation, la moyenne de production par jour et le pic de production standard. Les composantes solides (gras et protéines) sont aussi comparées.

Les fermes espagnoles sont confirmées être les plus hautes dans la production totale dans la lactation et dans la moyenne de production par jour. Le Danemark et le Canada sont respectivement 2ième et 3ième plus haut en ce qui a trait à la production laitière. Cependant, si on regarde le niveau de production laitière relatif au nombre de jours en lactation, la Grande-Bretagne démontre le moins de jours en lait, suivi par le Canada. Conséquemment, la production laitière du Canada est plus efficace que dans tout autre pays avec forte production tels que l’Espagne, les États-Unis ou le Danemark.

Les fermes de la France ont les valeurs les plus basses côté production laitière totale et production journalière accompagné du plus grand nombre de jours en lait par lactation.

Le plus grand pic de production standard est observé en Espagne avec 54 kg. Le Danemark et le Canada suivent tout près derrière avec 47 kg.


Tableau 3. Production journalière moyenne par animal et PPS moyen/vache. Les lignes représentent la moyenne de gras % et protéine dans le lait.

Tournons maintenant le regard sur le gras et protéine du lait. Plusieurs pays de l’Europe centrale produisent plus de solides par kg de lait que les autres pays (% de gras et protéine dans le tableau 2). Le Danemark est le plus grand producteur de gras et protéines avec les Pays-Bas qui suivent de près en 2ième position. La Belgique, l’Allemagne et le Canada semble tous produire des niveaux similaires de gras et de protéines.

Pour ce qui est de la longévité, les vaches danoises ont la plus haute longévité de production (à partir du premier vêlage jusqu’à la date de réforme) avec 24.5 kg de lait par jour tout au long de leur vie productive. Les vaches des Pays-Bas ont en revanche la plus haute efficacité de vie productive (à partir de la naissance jusqu’à la date de réforme), avec 13.9 kg de lait par jour vécu.


Tableau 4. Comparaison de l’efficacité de vie productive et longévité de production entre les pays. Les valeurs des États-Unis n’ont pas été considérées.

CONCLUSIONS
En général, il n’y a pas de meilleurs producteurs dans les fermes de cette enquête. Chaque pays a un environnement différent, différentes circonstances qui détermine comment le lait doit être produit, et différents systèmes en places qui déterminent la valeur payée en bout de ligne au producteur.

Comme par exemple, si on considère la production laitière, tout dépendant si nous regardons le volume produit versus la qualité du produit, les meilleurs résultats sont dans 2 pays différents. Cependant, le Danemark serait quand même dans les plus hauts scores.